Noyer (Juglans regia) Opuntia

Par défaut

Noyer (Juglans regia L.) Walnussbaum

NoyerNoyer (Juglans regia L.)
FR – Noyer commun, Calottier, Ecalonnier, Gojeutier, Noyer royal
Famille des Juglandacées
Propriétés
Anti-inflammatoires – Antiseptique – Apéritif, stimule l’appétit – Astringente (ressère les tissus) – Dépurative – Digestif (favorise la disgestion) – Hypoglycémiante – Hypotenseur (réduit l’hypertension) – Tonifiant – Vermifuge
Substances actives
Tanins ellagiques, de naphtoquinones, de flavonoïdes, des acides : caféique, férulique, gallique, salycilique, chlorogénique.
Utilisation médicale Doctissimo
Bouche (inflammations) – Cheveux (chute de) – Alopécie – Digestif (favorise la disgestion) – Leucorrhées (pertes blanches) – Peau (protège) – Pertes blanches (Leucorrhées) – Plaies écorchures coupures – Troubles gastro-intestinaux – Troubles intestinaux – Ulcères cutanés – Vaginite mycose irritation vaginale.
Usage Interne :
En usage interne, le Noyer est utilisé pour traiter le rachitisme, le lymphatisme, les adénopathies, la scrofulose, l’asthénie, les maladies osseuses, la tuberculose, les bronchites chroniques, le diabète, l’anémie, la goutte, les rhumatismes, les diarrhées et le ténia.
Pour tout ça vous pouvez prendre 1 à 2 g par jour d’extrait de Noyer. Vous pouvez aussi vous faire un vin tonique obtenu par macération de 50 g de feuilles fraîches par litre de vin, pendant 8 jours. Ce vin est à prendre à raison d’un verre à liqueur avant les repas.
Contre la tuberculose, le lymphatisme, le rachitisme, les affections osseuses, la gourme et le diabète, vous pouvez utiliser une infusion d’une poignée de feuilles de Noyer par litre d’eau bouillante que vous laisserez infuser 15 min. Cette infusion est à boire à volonté, à raison d’au moins 3 verres par jour à jeun. Cette infusion calme la soif des diabétiques.
Contre la tuberculose vous pouvez vous fabriquer une potion constituée de 60 g d’extrait de feuilles de Noyer, 120 g de glycérine, et une quantité suffisante d’eau pour obtenir une potion de 300 ml.
Cette potion est à prendre à raison d’une cuillerée à café après les repas.
Usage Externe :
En usage externe on utilise le Noyer pour soigner les pertes blanches, l’hyperhidrose palmaire et plantaire, les angines, les plaies atones, les abcès froids, les scrofules, les eczémas suintants, la blennorragie et le charbon.
Pour tout cela vous pouvez utiliser une décoction constituée de 2 poignées de feuilles ou de brou de Noix pour 2 litres d’eau à faire bouillir pendant 15 min. Cette décoction est à utiliser sous forme d’injections vaginales pour traiter les leucorrhées et les ulcérations du col de l’utérus, en lavements contre les diarrhées et les dysenteries, en gargarisme contre les angines, en bains contre les engelures et les rougeurs des mains, en lavages et compresses contre les eczémas, l’impétigo, les pyodermites, le psoriasis, les ulcères de jambes et les plaies atones, en bains de pied contre l’hyperhidrose, et enfin en rinçages pour l’entretien des cheveux qu’elle rend plus foncés, souples et luisants.
Contre les scrofules, le rachitisme, la nervosité et l’affaiblissement général vous pouvez utiliser une forte décoction de 500 g de feuilles bouillies dans 5 litres d’eau que vous ajouterez à votre bain (vous pouvez y ajouter 2 kg de sel marin). Contre la transpiration excessive des mains faites vous des lavages fréquents avec une infusion de feuilles de Noyer, puis poudrez vos mains avec de la poudre de Lycopode (soufre végétal).
Si vous voulez éviter les piqûres d’insectes et d’abeilles, frottez vous le visage et les mains avec des feuilles de Noyer. Vous pouvez aussi utiliser les feuilles comme cataplasme pour soulager les douleurs de la goutte. Et bouillies dans un peu d’eau ces mêmes feuilles forment un excellent cataplasme contre les ulcères atones, la gale et la teigne.
Enfin contre l’eczéma suintant, faites bouillir un mélange de feuilles de Noyer et d’écorce de Chêne (25g de chaque pour 2 litres d’eau), et exposez la zone touchée à la vapeur de ce mélange.

DE – Die Echte Walnuss (Juglans regia) ist ein sommergrüner Laubbaum aus der Familie der Walnussgewächse (Juglandaceae). Sie heißt meist Walnussbaum oder Walnuss, auch Welschnuss oder Baumnuss.

EN – Juglans regia, Persian walnut, English walnut, or especially in Great Britain, common walnut, is an Old World walnut tree species native to the region stretching from the Balkans eastward to the Himalayas and southwest China.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s