Grande chélidoine (Chelidonium majus) Schöllkraut

Par défaut

Grande chélidoine (Chelidonium majus L.Schöllkraut

Grande chélidoineGrande chélidoine (Chelidonium majus L.)

FR – La Grande Chélidoine  ou Grande Éclaire (Chelidonium majus, « grande hirondelle » en latin) est une plante de la famille des Papavéracées et la seule espèce du genre Chelidonium. On l’appelle aussi herbe aux verrues (ou herbe à verrues)
DE Das Schöllkraut (Chelidonium majus) ist eine Pflanzenart aus der Gattung Chelidonium der Familie der Mohngewächse (Papaveraceae).
EN – Chelidonium majus, commonly known as greater celandine or tetterwort, (although tetterwort also refers to Sanguinaria canadensis), nipplewort, or swallowwort, is a herbaceous perennial plant, the only species in the genus Chelidonium.

Toxicité : Pratiquement aucun cas d’intoxication en France, où la plante n’est pas utilisée par voie orale à des fins médicales, contrairement à l’Allemagne où elle figure parmi les monographies de la commission E
Nature du toxique : Benzophénanthridines à propriétés cytotoxiques
Organes incriminés : Plante entière
Symptômes :
• Paralysie des terminaisons nerveuses sensitives, somnolence, bradycardie provoquées par une ingestion de la plante à l’état frais
• Des cas d’intoxications liés à un usage prolongé de la plante ont également été relevés en Espagne et surtout en Allemagne :
– cas d’anémie hémolytique avec atteinte rénale et thrombocytopénie
– hépatites aiguës attestées par un ictère, une anémie, une élévation marquée des transaminases (ASAT et ALAT), de la γ-glutamyltransférase, de la phosphatase alcaline et de la bilirubinémie
Remarques :
• Le latex secrété par la plante est un remède contre les verrues en médecine populaire

Publicités