Grande ortie (Urtica dioica) Brennnessel

Par défaut

Grande ortie (Urtica dioica L.Brennnessel

Grande ortieGrande ortie (Urtica dioica)
FR – La Grande Ortie (Urtica dioica L.) encore appelée Ortie dioïque ou Ortie commune.
Famille des Urticaceae et du genre Urtica.
Il y a deux Orties principales: Urtica dioica ou Grande Ortie et Urtica urens ou Petite Ortie. La Grande Ortie peut atteindre les 1,50 m de haut, alors que la Petite Ortie ne dépasse pas les 50 cm (il s’agit de l’Ortie des jardins). De façon générale l’Ortie possède un rhizome (une racine) vigoureux rampant, et sa tige verte porte des feuilles dentées couvertes de poils urticants (qui ne s’est pas déjà frotté douloureusement à ces feuilles piquantes). En été la tige porte aussi de petites fleurs. La tige fournit une fibre textile, et la plante entière peut être utilisée en cuisine (on fait de la bière et de la soupe d’Ortie, la cuisson ou le séchage détruisant les poils urticants).
Homéopathie Urtica Urens : démangeaisons, urticaire, brûlure superficielle, prurit brûlant, goutte.
Utilisation médicale
Adénomes prostatiques – Analgésique / antalgique – Anti-rhumatismale – Calculs rénaux calculs urinaires (pierre aux reins) – Diurétiques / diurétiques hydriques – Troubles de la miction – Urolitholytiques (dissolvants des calculs urinaires).
Usage Interne :
En usage interne l’Ortie est utilisée pour traiter les hémorragies (hémoptysies, hématémèses, métrorragies, hématuries, épistaxis), l’hémophilie, l’anémie, le rachitisme, l’asthénie, la tuberculose, les dermatoses, les urticaires, les brûlures, les symptômes de la ménopause, le rhumatisme goutteux et chronique, et la néphrite. Elle sert aussi à soigner les ulcères gastriques et intestinaux (en traitement de fond), la lithiase biliaire, l’ictère, les diarrhées, les flatulences, l’entérite mucomembraneuse et l’énurésie des enfants.
Pour tout cela vous pouvez prendre de l’extrait fluide d’Ortie à raison de 2 à 4 cuillerées à café par jour. Vous pouvez aussi prendre un sirop d’Ortie constitué de 250 g de suc ajoutés à 250 g de sucre, à raison de 30 à 60 g par jour. Contre les rhumatismes, les diarrhées et la lithiase vous pouvez prendre une infusion constituée de 50 g de feuilles et de racines pour 1 litre d’eau à faire bouillir 2 à 3 min, puis à laisser infuser 20 min. Cette infusion est à boire à volonté. Contre les rhumatismes vous pouvez aussi prendre une décoction constituée de 50 g de racine coupée ou de la plante entière par litre d’eau à faire bouillir pendant 10 min. Cette décoction est à prendre en 48 h entre les repas.
Contre les hémorragies, et l’hémophilie, vous pouvez prendre le suc fraîchement exprimé de l’Ortie à raison de 100 à 125 g par jour à prendre en 3 fois. Contre l’ulcère gastrique et intestinal, et les affections du tube digestif et respiratoire vous pouvez prendre la racine ou la plante entière sous forme d’une décoction constituée d’un mélange de racines d’Ortie, de Plantain, de Genièvre et de Thym à boire chaud plusieurs fois par jour (boire 1 à 2 gorgées à la fois). Enfin contre l’énurésie vous pouvez faire une pâte constituée de 15 g de semences d’Ortie pilées, de 60 g de farine de Seigle, d’eau et de miel, confectionnez 6 gâteaux avec que vous cuirez au four. Faites prendre à l’enfant un gâteau chaque soir pendant 15 à 20 j.
Usage Externe :
En usage externe, l’Ortie est utilisée pour traiter les cancers, les tumeurs, le muguet, les aphtes, les infections buccopharyngées, et les hémorragies externes (saignement de nez par exemple). Elle sert aussi à soigner le cuir chevelu.
Pour tonifier le cuir chevelu vous pouvez faire bouillir les racines d’Ortie dans du vinaigre que vous appliquerez sur les cheveux. Pour activer la pousse des cheveux vous pouvez vous frictionner le cuir chevelu avec une macération constituée de 50 g d’un mélange à parts égales de racine d’Ortie et de Romarin pour un litre d’eau de vie. Contre la chute des cheveux, vous pouvez utiliser en applications une décoction de feuilles et de racines d’Orties auxquelles vous ajouterez de la racine de Bardane et du Thym. Vous pouvez aussi pour stimuler la repousse utiliser le suc d’Ortie mélangé avec les graines vertes de la Capucine à appliquer en friction sur les zones dénudées.
Contre les épistaxis vous pouvez utiliser du suc d’Ortie mis sur un tampon de coton. Enfin contre le muguet, les aphtes, et les infection buccopharyngées, vous pouvez utiliser en gargarismes et en lavages de bouche une poignée de plante entière pour un demi litre d’eau que vous laisserez bouillir 30 min. Contre les saignements externes vous pouvez utiliser le suc frais sur un tampon de coton que vous appliquerez sur la zone qui saigne.

DE – Die Große Brennnessel (Urtica dioica) ist eine Art in der Familie der Brennnesselgewächse (Urticaceae). Volkstümlich Eselskraut oder Scharfnessel.
Die Wirkstoffe der Brennessel sind Lezithin, Kieselsäure, Eisen, Kalzium und andere Spurenelemente, Gerbstoff und Vitamine A, B und C. Äusserlich Hautausschläge, Ekzeme, Hämorrhoiden oder Verschleimung der Atemwege, auch als Harrwuchsmittel.  Wirkung

EN – Urtica dioica, often called common nettle or stinging nettle (although not all plants of this species sting), is a herbaceous perennial flowering plant.

Advertisements