Gui (Viscum album) Weissbeerige Mistel

Par défaut

Gui (Viscum albumWeißbeerige Mistel

GuiGui (Viscum album)
FR – Le Gui, Gui blanc ou Gui des feuillus, Verquet, Vert de Pommier, Bois de la sainte croix.
Famille des Loranthacées.
Le gui renferme des substances toxiques, des hétérosides (vraisemblablement des saponosides) qui peuvent provoquer en cas d’ingestion des fruits des troubles digestifs et, à partir de cinq baies, des troubles cardiaques (collapsus cardio-vasculaire) si le nombre de baies ingérées dépasse la dizaine.

Utilisation médicale
Analgésique / Antalgique – Anti-rhumatismale – Antitussifs / Expectorants – Artériosclérose (dégénérescence des artères) – Artériosclérose (dégénérescence des artères) – Asthme – Cancers tumeurs (en prévention) – Cicatrisante (guérison des plaies) – Engelures crevasses gerçures – Epilepsie (diminuer la fréquence des crises) – Epilepsie (diminuer la fréquence des crises) – Goutte / acide urique – Hépatite Cirrhose inflammation du foie – Hypertension artérielle (diminue) – Immunité (tendance aux infections) – Ménopause / Préménopause – Système immunitaire (stimulant).
Toxicité : Plante potentiellement toxique
Nature du toxique : Protéines spécifiques (viscotoxines), absentes des fruits et lectines glycoprotéiques (viscumine)
Organes incriminés : Baies, appétissantes pour de jeunes enfants, et feuilles
Symptômes :
• Troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées
• Soif intense
• Hypotension, collapsus

Usage Interne :
En usage interne, le Gui s’utilise principalement pour lutter contre l’hypertension, l’athérosclérose, les hémorragies congestives, les crises nerveuses et d’épilepsie, l’asthme, la migraine, l’albuminurie, la ménopause et ses symptômes, le prostatisme, la goutte et la néphrite chronique.
Pour tout cela vous pouvez l’utiliser sous différentes formes. Vous pouvez prendre une infusion constituée d’une ou deux pincées de feuilles coupées pour une tasse d’eau, à faire infuser dans l’eau bouillante pendant 10 min. Cette infusion est à prendre à raison de 2 tasses par jour entre les repas.
Vous pouvez aussi utiliser une macération vineuse faite de 30 à 40 g de feuilles macérées dans un litre de vin blanc, à prendre à raison d’un verre par jour. Le Gui peut aussi se prendre sous forme de cachets de 0,20 g de poudre, à raison d’1 à 1,50 g par jour, que l’on peut faire monter jusqu’à 4 à 5 g lorsqu’il doit être utilisé comme antispasmodique.
Vous pouvez aussi utiliser l’extrait aqueux sous forme de pilules, constituées de 0,05 g d’extrait aqueux de Gui et de poudre de Réglisse en quantité suffisante pour une pilule. Ces pilules sont à prendre à raison de 4 à 8 pilules par jour. Enfin vous pouvez utiliser l’extrait sous forme de potion, constituée de 0,50 g d’extrait aqueux de Gui et de 200 g de sirop simple, à prendre à raison de 4 à 8 cuillerées à soupe par jour.
Usage Externe :
En usage externe, le Gui s’utilise contre les pertes blanches, les névrites, les sciatiques et les algies rhumatismales.
Pour tout cela vous pouvez faire une décoction constituée d’une poignée de feuilles de Gui pour un litre d’eau à laisser bouillir pendant 15 min. Utilisez la sous forme d’injections vaginales dans les cas de pertes blanches, et de cataplasmes pour les algies rhumatismales, les névrites et les sciatiques.
Autrefois on utilisait aussi des cataplasmes de Gui contre les engelures et les crevasses des mains.

DE – Die Weißbeerige Mistel (Viscum album), auch Weiße Mistel, Laubholz-Mistel oder einfach Mistel, ist eine Pflanzenart in der Familie der Sandelholzgewächse (Santalaceae).
Giftigkeit :  Die ganze Pflanze gilt nach neueren Erkenntnissen als giftig. Kinder sind dringend vor diesen Beeren zu warnen.  Anwendung

EN – Viscum album is a species of mistletoe in the family Santalaceae, commonly known as European mistletoe, common mistletoe or simply as mistletoe (Old English mistle). It is native to Europe and western and southern Asia.

Publicités