Camu-camu (Myrciaria dubia)

Par défaut

Camu-camu (Myrciaria dubia)

Camu-camuCamu-camu (Myrciaria dubia)
FR – Myrciaria dubia ou camu-camu.
Famille des Myrtacées
DE – Camu-Camu (Myrciaria dubia) ist ein Strauch aus der Familie der Myrtengewächse (Myrtaceae).
ENMyrciaria dubia, commonly known as camu camu, camucamu, cacari, or camocamo, is a small bushy riverside tree from the Amazon rainforest in Peru and Brazil, which grows to a height of 3–5 m (9.8–16.4 ft) and bears a red/purple cherry-like fruit. It is a close relative of the jaboticaba (Myrciaria cauliflora) and the guavaberry or rumberry (Myrciaria floribunda).
Utilisation médicale
Allergies respiratoires – Alzheimer pertes de mémoire – Andropause – Angine (maux de gorge) – Anti-inflammatoires – Aphrodisiaque (pour Femme) – Aphrodisiaque (pour Homme) – Asthme – Calculs rénaux calculs urinaires (pierre aux reins) – Calculs vésicule biliaire Bile (lithiase biliaire pierre biliaire) – Cancers tumeurs (en prévention) – Caries dentaires (prévension) – Cerveau (bon développement du) – Cicatrisante (guérison des plaies) – Dépression déprime constante – Dépuratif sanguin (drainer et purifier le sang) – Désintoxicante – Drainage de la peau – Endurance physique (augmente) – Fatigue globale affaiblissement asthénie – Fièvre état fébrile – Grippe A (H1N1) – Infections urinaires, cystite, urétrite – Infertilité (femme) – Infertilité (homme) – Leucémies (prévention) – Lupus – Mal de dent névralgie dentaire (douleurs dentaires) – Mononucléose – MST – Maladies Sexuellement Transmissibles – Oedème Rétention d’eau – Phlébite (formation de caillots sanguins dans une veine) – Piqûres d’insectes, démangeaisons – Plaies profondes – Pneumonie pleurésie – Pollution (protection) – Prévention de la gueule de bois (protection contre l’alcool) – Prévention des maladies cardio-vasculaires – Protection de la radiothérapie (brûlures et effets secondaires) – Protection des radiations / radioactivité – Réflexes (augmentation des) – Réflexes (augmentation des) – Résistance au froid – Rougeole (infection virale – même virus que les Oreillons) – Scorbut – SIDA Immunodéficience HIV (renforcer le système immunitaire) – Spermatogène – Stress (gérer à court terme) – Système immunitaire (stimulant) – Température excessive (chaleur) transpiration abondante (régulation) – Températures extrêmes (résister au froid) – Testostérone (régule la production de) – Toux chronique – Vaccins (limiter les éventuels effets secondaires) – Vaginite mycose irritation vaginale – Varicelle (même virus que le Zona) – Zona.

Publicités