Thym (Thymus vulgaris) Echter Thymian

Par défaut

Thym (Thymus vulgaris L.Echter Thymian

ThymThym (Thymus vulgaris L.)

FR – Thym commun, Thym cultivé ou Farigoule, Frigoule
Famille des Lamiacées
Biotope : rocailles méditerranéennes
Propriétés
Antibactérien (bactéries) – Antibiotique – Anti-fongicide – Anti-infectueux – Antioxydant, anti-vieillissement – Anti-parasites intestinaux – Antiseptique – Antiseptique respiratoire – Antispasmodique – Antivieillissement antioxydant – Antiviral majeur (virus) – Apéritif, stimule l’appétit – Aphrodisiaque – Expectorante – Tonifiant
Substances actives
Le thymol
Utilisation médicale
Accouchement (facilité) – Acnés – Aérophagie, gaz intestinaux, ballonnements – Affections pharyngiennes – Allergie au pollen et à la poussière – Anémie – Angine (maux de gorge) – Aphtes – Arthrose – Asthénie – Asthme – Astringente (ressère les tissus) – Balsamique (adoucit les muqueses respiratoires) – Bronchite – Calculs vésicule biliaire Bile (lithiase biliaire pierre biliaire) – Cancers tumeurs (en prévention) – Cholérétique (active la production de la bile) – Circulation sanguine fludifier le sang (artères/veines) – Cirrhose (prévention) – Confiance en soi goût du risque – Congestion pulmonaire – Convalescence – Coqueluche – Cystite urétrite – Diarrhée (prévenir avant alcool ou repas copieux) – Dysenterie (diarrhée sang mucus) – Dyspepsie / troubles digestifs – Eczéma – Emménagogue / stimulent le flux sanguin – Energie (donne de l’) – Expectorante – Extinction de voix – Fatigue chronique – Fatigue nerveuse – Fatigue sportive – Fermentations putréfactions – Flore intestinal (équilibre) – Foie (protection régénération Cirrhose) – Gastro-entérite, diarrhée infectieuse – Gaz intestinaux ballonnements flatulences – Gingivite (inflammation de la gencive sang) – Glandes surrénales (stimuler régénérer tonifier) – Grippe A (H1N1) – Gueule de bois – Hépatite Cirrhose inflammation du foie – Herpès – Hypertension artérielle (diminue) – Hypocondrie personnes hypocondriaque (peur d’être malade) – Infections urinaires, cystite, urétrite – Infections pulmonaires – Intoxication alimentaire ou médicamenteuse – Jaunisse ictère (blancs des yeux jaunes) – Laryngite – Léthargie, perte d’envie d’avancer – Mal de gorge – Mal des transports (avion bateau voiture… ) – Maladie de Lyme (infection bactérienne) – Manque d’appétit Anorexie stimuler l’appétit (donne faim) – Masse musculaire anabolisant (développement des muscles) – Mauvaise haleine – Maux de gorge – Mononucléose – Nausées et vomissements – Névralgies – Nez encombré (décongestion nasal) – Parasites intestinaux – Peau grasse – Pneumonie pleurésie – Pollution (protection) – Poux Pédiculose – Repas copieux (digestifs) – Rhinopharyngite – Rhumatismes – Rhume – Rhume des foins – Sinusite – Spasmophilie spasmes musculaires tremblements – Staphylocoque doré (bactérie puissante) – Système immunitaire (stimulant) – Teigne (infection des cheveux et des poils) – Tétanos – Tonique utérin (muscle et tonifie l’utérus) – Toux chronique – Urétrite – Vaginite mycose irritation vaginale – Varicelle (même virus que le Zona) – Vers intestinaux parasites intestinaux – Zona.
Usage Interne :
En usage interne, le Thym est utilisé pour soigner l’asthénie physique et psychique, les angoisses, la neurasthénie, les déficiences nerveuses, l’anémie des enfants, l’hypotension, la chlorose, les toux convulsives, les affections pulmonaires (emphysèmes, mycose, bronchites), la tuberculose et l’asthme.
On s’en sert aussi pour traiter l’atonie digestive, les parasites intestinaux (ascaris, oxyures, ankylostomes, ténia), les infections intestinales (typhoïde) et urinaires, les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons, angines), les maladies infectieuses, la furonculose, la suppression accidentelle des règles, les leucorrhées, les rhumatismes, les insomnies et les troubles circulatoires.
Pour tout cela vous pouvez prendre régulièrement du Thym comme condiment dans vos potages, viandes, et autres plats. Vous pouvez aussi prendre une infusion constituée d’une branche de Thym par tasse, que vous ferez bouillir pendant 2 à 3 secondes, et que vous laisserez infuser 10 min. Vous pouvez la sucrer ou non (au miel de préférence). Cette infusion est à prendre à raison de 3 à 4 tasses par jour entre ou après les repas. Vous pouvez aussi prendre de l’huile essentielle de Thym, à raison
de 3 à 5 gouttes par jour, 3 fois par jour, en solution alcoolique ou dans du miel, ou prendre des pilules constituées chacune d’un mélange de 0,10 g à parts égales d’essence de Thym, de savon amygdalin et de poudre de Guimauve. Ces pilules sont à prendre à raison de 4 à 6 pilules par jour après les repas.
Contre les toux spasmodiques (coqueluche), vous pouvez associer l’essence de Thym avec celle de l’Eucalyptus et du Cyprès. Enfin contre l’angine vous pouvez mâcher du Thym.
Usage Externe :
En usage externe, le Thym est utilisé pour soigner les dermatoses, les furoncles, les plaies, les leucorrhées, la fatigue générale, le rhume, la grippe, l’angine, les rhumatismes articulaires et musculaires, la goutte, l’arthritisme, la chute des cheveux, les plaies, la pédiculose et la gale. Le Thym sert aussi dans les soins buccaux et dentaires.
Contre les rhumatismes, les dermatoses, les myalgies, vous pouvez utiliser de la pommade de Thym.
Contre les rhumatismes vous pouvez aussi hacher du Thym, le faire chauffer, le mettre dans une gaze et l’appliquer chaud. Vous pouvez aussi vous faire un bain aromatique constitué de 500 g de Thym bouillis dans 4 litres d’eau que vous ajouterez à votre bain (efficace aussi pour l’arthritisme, la goutte et l’asthénie). Pour les arthritiques vous pouvez aussi faire un grand bain auquel vous ajouterez 2 g d’essence de Thym, 0,50 g d’essence d’Origan, 1 g d’essence de Romarin, 1 g d’essence de Lavande, et 350 g de souscarbonate de soude.
Pour soigner les plaies vous pouvez faire des compresses avec une décoction de Thym, et pour traiter les piqûres d’insectes et les morsures de serpent, vous pouvez faire un traitement d’appoint en appliquant de l’essence de Thym, ou la plante froissée.
Contre le rhume, la grippe et l’angine, vous pouvez vous faire des inhalations avec un mélange de 0,25 g de menthol, 5 g de baume du Pérou, 10 g d’essence de Thym et 80 g d’alcool à 90°. Mettez une cuillerée à café de ce mélange dans un bol d’eau très chaude, et faites vous 2 à 3 inhalations par jour.
Contre la chute des cheveux, vous pouvez appliquer sur le cuir chevelu une décoction constituée d’une poignée de Thym pour un litre d’eau, à laisser bouillir jusqu’à ce que le mélange ait réduit de moitié.

DE – Echter Thymian (Thymus vulgaris), auch Römischer Quendel, Kuttelkraut oder Gartenthymian genannt, ist eine Pflanzenart aus der Gattung der Thymiane (Thymus) innerhalb der Familie der Lippenblütler (Lamiaceae). Anwendung
EN – Thymus vulgaris (common thyme, German thyme,[1] garden thyme[2] or just thyme) is a species of flowering plant in the mint family Lamiaceae.

HUILE ESSENTIELLE DE THYM À GÉRANIOL –>

HUILE ESSENTIELLE DE THYM À LINALOL –>

HUILE ESSENTIELLE DE THYM À THUJANOL –>

HUILE ESSENTIELLE DE THYM À THYMOL –>

HUILE ESSENTIELLE DE THYM SATURÉOÏDES –>

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s