Amandier (Prunus dulcis) Mandelbaum

Par défaut

Amandier (Prunus dulcis) Mandelbaum
amandieramandier-prunus-dulcis

FR L’amandier (Prunus dulcis) est un arbre de la famille des Rosaceae, dont les fleurs d’un blanc rosé, apparaissent avant les feuilles. C’est le premier arbre fruitier à fleurir à la fin de l’hiver, une période où il gèle encore le matin.
L’amandier est un des symboles de l’amour et de la virginité : les fleurs paraissant bien avant les feuilles, chaque rameau se voile alors complètement de blanc, évoquant ainsi une robe de mariée.
Propriétés Médicinales :
On utilise principalement les, fleurs, les feuilles, les amandes et les coques.
Usage Interne :
En usage interne l’Amandier est utilisé pour soigner les toux, les toux quinteuses (coqueluche), l’insuffisance hépatique, et les ulcères gastriques.
Contre la toux et la coqueluche, vous pouvez prendre une décoction constituée de 2 poignées de coques d’Amandier par litre d’eau, à laisser bouillir 20 min. Cette décoction est à prendre par petites tasses au cours de la journée.
Contre la toux et l’insuffisance hépatique vous pouvez prendre une infusion constituée de 30 g de feuilles et de 15 g de fleurs d’Amandier pour un litre d’eau, à laisser infuser 10 min. Cette infusion est à prendre à raison d’une tasse avant chaque repas pour l’insuffisance hépatique, et à raison de 4 tasses entre les repas pour la toux.
Enfin contre les ulcères gastriques vous pouvez prendre 30 à 35 g d’Amandes douces épluchées, 2 fois par jour, ou mieux encore un mélange constitué de 30 g d’Amandes douces écrasées, 10 cl de lait et 5 cl de crème fraîche. Ce traitement est très efficace, les corps gras de l’Amande ainsi que ses protéines forment un film protecteur à l’intérieur de l’estomac, et d’autres molécules soulagent la douleur et freinent la production d’acide par l’estomac.
Usage Externe :
En usage externe, les Amandes sont utilisées pour calmer les démangeaisons cutanées.
Pour cela vous pouvez utiliser un lait d’Amande constitué de 100 g d’Amandes douces mises à tremper dans de l’eau tiède, puis pilées sans leur peau, 100 g de sucre et 2 litres d’eau. Mélangez bien le tout et passez.
Si vous avez avalé une arrête ou autre esquille, vous pouvez vous faire des gargarismes avec de l’huiel d’Amande douce fortement sucrée. Cela soulagera la douleur et évitera l’ulcération.
L’huile d’amande douce est surtout utilisée dans les cosmétiques et les huiles de massages, et est bien connue pour ses propriétés émollientes.

Propriétés Magiques :

L’Amande, tout comme les feuilles et le bois de l’arbre, sont à utiliser lors des rituels de prospérité et d’argent. Traditionnellement il est dit que grimper dans un amandier est censé vous assurer le succès dans les affaires.

Manger des amandes est sensé combattre les fièvres et apporter la sagesse. Il est dit aussi que manger 5 amandes avant de boire prévient de l’ivresse.

Dans certaines traditions ésotériques, l’amandier servait à faire les baguettes magiques, parce que c’est une plante d’Air, qui est l’élément des baguettes magiques. Aujourd’hui encore l’amandier est considéré comme un bois idéal pour faire sa baguette magique ou son bâton magique.

Enfin mettre des amandes dans votre poche est censé vous mener à des trésors.

DE – Der Mandelbaum (Prunus dulcis) ist eine Pflanzenart aus der Gattung Prunus in der Familie der Rosengewächse (Rosaceae). Seine Steinfrucht, das essbare Nährfleisch des Pflanzenkeimlings (Endosperm), die Mandel, wird vom Menschen in vielfältiger Weise, vor allem als Nahrungsmittel und als Kosmetikum, genutzt.

EN –  The almond (Prunus dulcis, syn. Prunus amygdalus) is a species of tree native to the Middle East, the Indian Subcontinent and North Africa. « Almond » is also the name of the edible and widely cultivated seed of this tree. Within the genus Prunus, it is classified with the peach in the subgenus Amygdalus, distinguished from the other subgenera by the corrugated shell (endocarp) surrounding the seed. The fruit of the almond is a drupe, consisting of an outer hull and a hard shell with the seed, which is not a true nut, inside. Shelling almonds refers to removing the shell to reveal the seed. Almonds are sold shelled or unshelled. Blanched almonds are shelled almonds that have been treated with hot water to soften the seedcoat, which is then removed to reveal the white embryo.

Publicités

A

Par défaut

A

Sapin

Abies – Sapin – Tannen

Abricotier - Aprikose

Abricotier (Prunus armeniaca) Aprikose

Absinthe

Absinthe (Artemisia absinthium) Wermut

Acacia

Acacia (Robinia pseudoacacia) Robinie

Açaï

Açaï (Euterpe oleracea) Euterpe

Acanthe

Acanthe (Acanthus mollis) Bärenklau

Acérola

Acérola (Malpighia emarginata) Acerola

Véronique agreste

Acker-Ehrenpreis – Veronica agrestis – Véronique agreste

Tabouret

Acker-Hellerkraut – Thlaspi arvense – Tabouret des champs

Céraiste des champs

Acker-Hornkraut – Cerastium arvense – Céraiste des champs

Anthémis des champs

Acker-Hundskamille – Anthemis arvensis – Anthémis des champs

Circe

Acker-Kratzdistel – Cirsium arvense – Cirse des champs

Menthe des champs

Acker-Minze – Mentha arvensis – Menthe des champs

Radis ravenelle

Acker-Rettich – Raphanus raphanistrum – Radis ravenelle

Shérardie

Ackerröte – Sherardia arvensis – Shérardie des champs

Prele

Acker-Schachtelhalm – Equisetum arvense – Prêle des champs

Velar

Acker-Schöterich – Erysimum cheiranthoides – Vélar

Moutarde des champs

Acker-Senf – Sinapis arvensis – Moutarde des champs

Spergule

Acker-Spark – Spergula arvensis – Spergule des champs

Myosotis des champs

Acker-Vergissmeinnicht – Myosotis arvensis – Myosotis des champs

Liseron des champs

Ackerwinde – Convolvulus arvensis – Liseron des champs

Knautie

Acker-Witwenblume – Knautia arvensis – Knautie des champs

Aconit napel

Aconit napel (Aconitum nappelus) Blaue Eisenhut

Aconit tue loup

Aconit tue loup (Aconitum lycotonum) Wolfs-Eisenhut

Acore

Acore vrai (Acorus calamus) Kalmus

Black cohosh

Actaea racemosa – Black cohosh – Trauben-Silberkerze

Actée

Actée à grappes (Cimicifuga racemosa) Trauben-Silberkerze

actee-en-epi

Actée en épi (Actaea spicata) Ähriges Christophskraut

Kiwi

Actinidia chinensis – Kiwi

Adénostyle

Adénostyle (Adenostyles alliariae) Graue Alpendost

Capillaire de Montpellier

Adiantum capillus-veneris – Capillaire de Montpellier – Frauenhaarfarn

Adonide annuelle

Adonide annuelle (Adonis annua) Adonisröschen

Adonide de printemps

Adonide de printemps (Adonis vernalis) Frühlings-Adonis

Adonis d'été

Adonis d’été (Adonis aestivalis) Sommer-Adonisröschen

Adoxe

Adoxe musquée (Adoxa moschatellina) Moschuskraut

Griffonia

Afrikanische Schwarzbohne – Griffonia simplicifolia – Griffonia

Buchu

Agasthosma – Agasthosma betulina – Buchu

Agripaume

Agripaume (Leonurus cardiaca) Herzgespann

actee-en-epi

Ähriges Christophskraut – Actaea spicata – Actée en épi

Myriophylle

Ährige Tausendblatt – Myriophyllum spicatum – Myriophylle en épis

Raiponce en épi

Ährige Teufelskralle – (Phyteuma spicatum) – Raiponce en épi

Aigremoine

Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) Odermennig

Ail

Ail (Allium sativum L.) Knoblauch

Ail blanc

Ail blanc (Allium neapolitanum) Neapolitanischer Lauch

Ail des cerfs

Ail des cerfs (Allium victorialis) Allermannsharnisch

Ail des champs

Ail des champs (Allium oleraceum) Kohl-Lauch

Ail des ours

Ail des ours (Allium Ursinum) Bärlauch

Ail des vignes

Ail des vignes (Allium vineale L.) Weinberg-Lauch

Ail jaune

Ail jaune (Allium flavum) Gelber Lauch

Airelle des marais

Airelle des marais (Vaccinium uliginosum) Rauschbeere

Airelles

Airelles rouges (Vaccinium vitis-idaea) Preiselbeere

Ajowan

Ajowan (Trachyspermum ammi) Ajowan

Akebia

Akebia (Akebia quinata) Akebia

Ancolie

Akelei – Aquilegia vulgaris – Ancolie

Aunée

Alant – Inula hélenium – Aunée officinale

Alchémille

Alchémille (Alchemilla vulgaris) Frauenmantel

Séné

Alexandrinische Senna – Senna alexandrina – Séné

Alfalfa

Alfalfa (Medicago sativa) Luzerne

Lithothamne

Algenkalk – Lithothamnium calcareum – Lithothamne

Alkékenge

Alkékenge (Physalis alkekengi) Lampionblume

Ail des cerfs

Allermannsharnisch – Allium victorialis – Ail des cerfs

Alliaire

Alliaire officinale (Alliaria Petiolata) Knoblauchsrauke

Aloe Vera

Aloe Vera (Aloès) Aloen

Aloès du Cap

Aloès du Cap (Aloe ferox) Kap-Aloe

Oseille des Alpes

Alpen-Ampfer – Rumix alpinus – Oseille des Alpes

Edelweiss

Alpen-Edelweiß – Leontopodium alpinum – Edelweiss

Véronique des Alpes

Alpen-Ehrenpreis – Veronica alpina – Véronique des Alpes

Grassette des Alpes

Alpen-Fettkraut – Pinguicula alpina – Grassette des Alpes

Armérie des Alpes

Alpen-Grasnelke – Armeria alpina – Armérie des Alpes

Bartsie des Alpes

Alpenhelm – Bartsia alpina – Bartsie des Alpes

Céraiste des Alpes

Alpen-Hornkraut – Cerastium alpinum – Céraiste des Alpes

Pulsatille des Alpes

Alpen-Kuhschelle – Pulsatilla alpina – Pulsatille des Alpes

Panicaut des Alpes

Alpen-Mannstreu – Eryngium alpinum – Panicaut des Alpes

Laitue des Alpes

Alpen-Milchlattich – Cicerbita alpina – Laitue des Alpes

Pavot des Alpes

Alpen-Mohn – Papaver alpinum – Pavot des Alpes

Soldanelle

Alpen-Soldanelle – Sodanella alpina – Soldanelle des Alpes

Calament des Alpes

Alpen-Steinquendel – Calmamintha acinos – Calament acinos

cyclamens

Alpenveilchen (Cyclamen) Cyclamens

Épiaire des Alpes

Alpen-Ziest – Stachys alpina – Épiaire des Alpes

Mandragore

Alraune – Mandragora officinarum – Mandragore

Alysson

Alysson (Alyssum macrocarpum) Steinkräuter

amandier

Amandier (Prunus dulcis) Mandelbaum

Amaryllis

Amaryllis (Hippeastrum) Rittersterne

raisin-damerique

Amerikanische Kermesbeere – Phytolacca americana – Raisin d’Amérique e

amla

Amla (Phyllanthus emblica) Amlabaum

Ammi élevé

Ammi élevé (Ammi majus) Große Knorpelmöhre

Patience

Ampfer – Rumex patientia – Patience crépue

Amyris balsamifera

Amyris baumier (Amyris balsamifera) Sandelholz

roucou

Annattostrauch (Bixa orellana) Roucou

Ancolie vulgaris

Ancolie (Aquilegia vulgaris) Gemeine Akelei

Ancolie noirâtre

Ancolie noirâtre (Aquilegia atrata) Schwarzviolette Akelei

Marrube blanc

Andorn – Marrubium vulgare – Marrube blanc

Andromède à feuilles de polium

Andromède (Andromeda polifolia) Rosmarinheide

Androsace carnée

Androsace carnée (Androsace carnea) Fleischrote Mannsschild

Androsace helvétique

Androsace helvétique (Androsace helvetica) Mannsschild

Anémone à fleurs de narcisse

Anémone à fleurs de narcisse (Anemone narcissiflora) Narzissen-Windröschen

Anémone de Haller

Anémone de Haller (Pulsatilla halleri) Hallers Kuhschelle

Anémone fausse renoncule

Anémone fausse renoncule (Anemone ranunculoides) Gelbe Windröschen

Anémone hépatique

Anémone hépatique (Hepatica nobilis) Leberblümchen

anemone-pulsatille

Anémone pulsatille (Anemone pulsatilla) Gewöhnliche Kuhschelle

Anémone sauvage

Anémone sauvage (Anemone sylvestris) Große Windröschen

Anémone Sylvie

Anémone Sylvie (Anemone nemorosa) Buschwindröschen

Aneth odorant

Aneth odorant (Anethum graveolens) Dill

Angélique chinoise

Angélique chinoise (Angelica sinensis) Chinesische Engelwurz

Angélique

Angélique (Angelica archangelica) Engelwurz

Anis étoilé

Anis étoilé (Illicium Verum) Sternanis

Anis vert

Anis vert (Pimpinella anisum) Anis

Anthémis des champs

Anthémis des champs (Anthemis arvensis) Acker-Hundskamille

Anthyllide vulnéraire

Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) Echter Wundklee

Abricotier

Aprikose – Prunus armeniaca – Abricotier

Arabette

Arabette hérissée (Arabis hirsuta) Rauhaarige Gänsekresse

Arbousier

Arbousier (Arbutus unedo) Erdbeerbaum

Argousier

Argousier (Hippophae Rhamnoïde) Sanddorn

Artichaut

Aristoloche (Aristolochia clematitis) Osterluzei

Armoise

Armoise (Artemisia schmidtiana) Beifuss

Armoise annuelle

Armoise annuelle (Artemisia annua) Beifuss

Arnica

Arnica (Arnica Montana) Arnika

Arroche des jardins

Arroche des jardins (Atriplex hortensis) Gartenmelde

Sparganier

Ästige Igelkolben – Sparganium erectum – Sparganier dressé

Arum blanc

Arum blanc (Zantedeschia aethiopica) Zantedeschien

Arum d'Italie

Arum d’Italie (Arum italicum) Italienische Aronstab

arum-titan

Arum titan (Amorphophallus titanum) Titanenwurz

ase-fetide

Asant – Ferula assa-foetida – Ase fétide

Asaret d'Europe

Asaret d’Europe (Asarum europaeum) Gewöhnliche Haselwurz

Asarine couchée

Asarine couchée (Asarina procumbens) Gloxinienwinden

Asclépiade de Syrie

Asclépiade de Syrie (Asclepias syriaca) Seidenpflanze

ase-fetide

Ase fétide (Ferula assa-foetida) Asant Ase fétide (Ferula assa-foetida) Asant

Ashwagandha

Ashwagandha (Withania Somnifera) Schlafbeere

Aspérule

Aspérule odorante (Asperula odorata) Waldmeister

Asphodèle

Asphodèle blanc (Asphodelus albus) Weisse Affodill

Aster amelle

Aster amelle (Aster amellus L.) Berg-Aster

Astragale

Astragale (Astragalus) Tragant

Astrance

Astrance grande (Astrantia major) Grosse Sterndolde

Aubépine

Aubépine (Crataegus monogyna Jacq.) Eingriffelige Weißdorn

Pariétaire

Aufrechte Glaskraut – Parietaria officinalis – Pariétaire

Saxifrage

Aufsteigende Steinbrech – Saxifraga adscendens – Saxifrage

Aulne

Aulne (Alnus glutinosa) Schwarz-Erle

Aunée

Aunée officinale (Inula hélenium) Echter Alant

Lin vivace

Ausdauernde Lein – Linum perenne – Lin vivace

Jasione vivace

Ausdauernde Sandglöckchen – Jasione perennis – Jasione vivace

Mertensie maritime

Austernpflanze – Mertensia maritima – Mertensie maritime

Tea tree (2)

Australische Teebaum – Melaleuca alternifolia – Tea tree

Avoine

Avoine (Avena sativa) Hafer

Azalée

Azalée (Rhododendron obtusum) Rhododendren

 

Anacardier (Anacardium occidentale) Cashewbaum

Par défaut

Anacardier (Anacardium occidentale) Cashewbaum

anacardieranacardier-anacardium-occidentale

FR – L’anacardier (Anacardium occidentale), ou pommier-cajou, est une espèce de petit arbre de la famille des Anacardiaceae, originaire d’Amérique du Sud, et cultivé sur plusieurs continents pour sa production de noix de cajou et de pomme de cajou.
Homéopathie Anacardium orientalis : surmenage et dépression, surmenage intellectuel, dépression, digestion douloureuse.

DE – Der Cashewbaum (Anacardium occidentale), auch Kaschubaum, Acajoubaum oder Nierenbaum genannt, ist ein zur Familie der Sumachgewächse (Anacardiaceae) gehöriger Baum.

EN – The cashew tree (Anacardium occidentale) is a tropical evergreen tree that produces the cashew seed and the cashew apple.

Absinthe (Artemisia absinthium) Wermut

Par défaut

Absinthe (Artemisia absinthiumWermut

AbsintheAbsinthe (Artémiseae absinthium)

FR L’absinthe (Artemisia absinthium L.) aussi nommée Grande Absinthe en opposition avec la Petite Absinthe (Artemisia pontica) est une plante de la famille des Astéracées. Noms communs : grande absinthe, absin, aluyne, aluine, alvine, aloïne, armoise, herbe sainte, herbe aux vers, menu alvine, armoise amère, absinthe suisse.
Constituants :
Substances amères : Lactones sesquiterpéniques dimères de type guaianolide : absinthine (dimère de l’artabsine) – Lactones sesquiterpéniques monomères : artanolide, désacétylglobicine, parishine B et C et matricine
Par entraînement à la vapeur d’eau, la majeure partie de ces composés labiles se transforme en chamazulène de couleur bleue.
Huile essentielle : β-thuyone, thuyol, linalol, cinéole, α-bisabolol…
Flavonoïdes divers. Acides phénols : acide caféique
Utilisation médicale Doctissimo
Usage Interne :
En usage interne, l’Absinthe est utilisée pour soigner l’atonie digestive, les gastrites et spasmes de l’estomac, les troubles hépatiques, les flatulences, l’inappétence et l’asthénie chez les anémiques, les neurasthéniques et les convalescents, et l’anémie. Elle est aussi utilisée pour traiter le retard des règles, ou l’insuffisance menstruelle, les pertes blanches, les ascaris, les oxyures, le ténia, les fièvres intermittentes.
Contre l’inappétence, et l’atonie digestive, vous pouvez prendre une infusion, amère, constituée de 5 à 15 g d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 2 tasses par jour, avant ou après les repas. Vous pouvez aussi prendre de la teinture d’Absinthe à raison de 20 gouttes avant les repas, ou de la teinture mère à raison de 15 à 20 gouttes dans une infusion de Menthe, 3 fois par jour (une demiheure
avant les repas, ou une heure après).
Contre les ascaris, les oxyures et le ténia, vous pouvez prendre une médication constituée de 2 à 3 g de poudre de feuilles d’Absinthe, 2 g de poudre de Réglisse, et 0,50 g de poudre d’Anis Vert ; pour une dose à prendre le matin à jeun dans de la pulpe de pruneaux. Ce traitement est à prendre pendant 5 j. Vous pouvez aussi prendre une tisane vermifuge constituée de 20 g de feuilles d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez infuser pendant 10 minutes. Cette tisane est à prendre tiède et sucrée, à raison d’un verre à bordeaux matin et soir.
Contre les flatulences et les fermentations gastriques, vous pouvez prendre des cachets absorbants constitués de 6 g de cendre tamisée de feuilles d’Absinthe, 6 g de cendre tamisée de Prêle, et 3 gouttes d’essence d’Anis Vert. Ce mélange est à diviser en 20 cachets, à prendre à raison d’un cachet après chaque repas.
Contre l’inappétence, l’atonie gastrique, les digestions difficiles, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre du vin d’Absinthe, constitué de 30 g de sommités fleuries ou de feuilles pour 1 litre de vin blanc, que vous laisserez macérer 4 jours avant de filtrer. Ce vin est à prendre à raison d’un verre à liqueur: avant le repas pour l’inappétence et l’atonie digestive, après le repas en cas de digestion difficile, le matin pour lutter contre le ténia.
Contre l’asthénie, les fièvres intermittentes, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre de la poudre d’Absinthe à raison d’1 à 5 g dans un liquide quelconque pour lutter contre les fièvres, d’1 à 2 g contre l’asthénie, de 4 à 10 g contre les vers intestinaux.
Contre l’atonie digestive et les vers intestinaux vous pouvez prendre du sirop d’Absinthe, constitué de 150 g de sommités fleuries ou de feuilles, que vous laisserez infuser pendant 5 h dans un litre d’eau bouillante. Faites bouillir jusqu’à réduction d’un tiers, exprimez dans un linge pour filtrer, et ajoutez 500 g de miel. Faites cuire le tout en écumant jusqu’à obtenir une consistance de sirop.
Attention: l’essence d’Absinthe est un poison convulsivant, et l’abus d’Absinthe peut vous exposer à l’absinthisme, qui se manifeste par les désordres suivants: affections gastriques, hépatiques, rénales, convulsions, démence, hallucinations. Si vous en prenez régulièrement de fortes doses vous risquez de souffrir de troubles mentaux, de tremblements et d’impuissance.
L’Absinthe favorise aussi l’apparition de la tuberculose. Elle est contre indiquée en cas d’allaitement (elle rend le lait amer), de tendance à la congestion cérébrale, d’irritation gastrique et intestinale, ou en cas de tempérament bilieux ou sanguin. Enfin, à cause de son tanin, elle est incompatible avec les sels de fer, de zinc et de plomb.
Usage Externe :
En usage externe, l’Absinthe est utilisée pour soigner les plaies atones, les ulcères, les dartres, les piqûres d’insectes et les vers intestinaux chez les enfants.
Pour les ulcères, les plaies atones et les piqûres d’insectes, vous pouvez faire des lavages avec une décoction d’une poignée d’Absinthe par litre d’eau, que vous laisserez bouillir 5 minutes.
Contre les vers intestinaux chez les enfants vous pouvez faire bouillir des feuilles d’Absinthe dans du lait avec quelques gousses d’Ail ou des feuilles de Tanaisie, que vous appliquerez en cataplasmes sur le ventre de l’enfant. Vous pouvez aussi faire des compresses (toujours sur le ventre) avec une huile d’Absinthe, constituée de 20 g d’Absinthe pour un verre d’huile, que vous maintiendrez pendant 1 h au bainmarie.

Propriétés Magiques :

L’Absinthe est brûlée en tant qu’encens pour aider à développer les pouvoir psychiques, et on en porte aussi sur soi pour atteindre le même but. Portée sur soi l’Absinthe protège contre l’ensorcellement, mais aussi contre la morsure des serpents de mer. Selon les traditions anciennes, elle est censée contrecarrer les effets de l’empoisonnement par la Cigüe et les champignons vénéneux, mais je déconseille fortement de « tester » cette propriété. Suspendue au rétroviseur, l’Absinthe protège le véhicule des accidents sur les routes dangereuses.

L’Absinthe est aussi parfois utilisée dans les infusions d’amour, peut être à cause de son ancien usage dans la fameuse liqueur d’Absinthe. Cette liqueur hautement addictive est maintenant interdite à la vente dans beaucoup de pays. Un usage possible est d’en placer sous votre lit pour attirer un(e) amant(e).

L’Absinthe est aussi brûlée pour soumettre les esprits. Dans ce but on la mélange parfois au bois de Santal. Le thé et l’huile d’Absinthe peuvent être utilisés pour des rituels ou des onguents visant à faire des voyages astraux ou à atteindre des états de transe. L’Absinthe fait jaillir les mystères cachés et mène au coté sombre de la Lune. Enfin, d’après les anciens grimoires, si on en brûle sur une pierre tombale les esprits des morts se lèveront et parleront.

DE(Gemeiner) Wermut, Echt-Wermut oder Wermutkraut (Artemisia absinthium L.), auch Bitterer Beifuß oder Alsem, ist eine Pflanzenart in der Gattung Artemisia aus der Familie der Korbblütler (Asteraceae).  Verwendung

ENArtemisia absinthium (absinthium, absinthe wormwood, wormwood, common wormwood, green ginger or grand wormwood) is a species of Artemisia, native to temperate regions of Eurasia and Northern Africa and widely naturalized in Canada and the northern United States. It is grown as an ornamental plant and is used as an ingredient in the spirit absinthe as well as some other alcoholic drinks.

Abricotier (Prunus armeniaca) Aprikose

Par défaut

Abricotier (Prunus armeniacaAprikose

AbricotierAbricotier (Prunus armeniaca)

FR – ’Abricotier, parfois appelé Abricotier commun (Prunus armeniaca), est un arbre fruitier appartenant au genre Prunus de la famille des Rosaceae, cultivé pour son fruit, l’abricot.
Indications : bronchite, toux et asthme, constipation
Toxicité : l’amygdaline, le composant actif de l’amande amère est très toxique à forte dose.
En médecine chinoise, l’abricot sec est conseillé pour traiter l’anémie, l’asthme et les sensations de gorge sèche ou de soif.
L’amande amère d’abricot contient de l’amygdaline, de l’émulsine, et de nombreuses enzymes (amygdaline, prunase etc.). Elle contient aussi des acides gras (acide oléique, acide linoléique les deux constituents principaux et de l’acide palmitique, stéarique et linolénique), du cholestérol, de l’estrone, alpha-estradiol. L’hydrolyse de l’agmygdaline conduit au benzaldéhyde et à l’acide cyanhydrique.
DE – Die Aprikose (Prunus armeniaca), im bairischen Sprachraum (Bayern, Österreich, Südtirol) Marille, in Rheinhessen auch Malete, gehört wie die Sibirische Aprikose und die Japanische Aprikose zur Sektion Armeniaca in der Untergattung Prunus der Gattung Prunus innerhalb der Familie der Rosengewächse (Rosaceae).  Anwendung
EN – Prunus armeniaca (« Armenian plum »), the most commonly cultivated apricot species, also called ansu apricot, Siberian apricot, Tibetan apricot, is a species of Prunus, classified with the plum in the subgenus Prunus.

HUILE ESSENTIELLE D’AMANDE AMÈRE –>

Acacia (Robinia pseudoacacia) Robinie

Par défaut

Acacia (Robinia pseudoacacia L.Robinie

AcaciaAcacia (Robinia pseudoacacia L.)
FR – Le Robinier faux-acacia ou Acacia (Robinia pseudoacacia) est une espèce de la famille des Fabacées (légumineuses de la sous-famille des Viciaceae). Cet arbre présente des fleurs zygomorphes caractéristiques chez les Fabacées.
DE – Die Gewöhnliche Robinie (Robinia pseudoacacia), auch verkürzt Robinie, Weiße Robinie, Falsche Akazie, Scheinakazie, Gemeiner Schotendorn oder Silberregen genannt, ist ein sommergrüner Laubbaum.
Die Gewöhnliche Robinie wirkt erweichend, gallentreibend, krampflösend und tonisch.
EN – Robinia pseudoacacia, also known in its native territory as black locust, is a tree of the genus Robinia in the subfamily Faboideae of the pea family Fabaceae.
Utilisation médicale
Antispasmodique – Astringente (ressère les tissus) – Cholagogue (facilite sécrétion de la bile) – Digestif (favorise la disgestion) – Emollient, dépuratif (reins) – Eupeptique (favorise la digestion) – Stomachique (facilite la digestion) – Tonifiant.

Açaï (Euterpe oleracea) Euterpe

Par défaut

Açaï (baies) (Euterpe oleraceaEuterpe

AçaïAçaï (baies) (Euterpe oleracea)

FREuterpe oleracea, également nommé Wassaï, Waçaï ou Açaï est une espèce de palmier de la famille des Arecaceae, originaire d’Amérique du Sud.
DEEuterpe oleracea, im Deutschen neben anderen Arten auch Kohlpalme genannt, ist eine südamerikanische Palmenart. Vor allem in Brasilien werden die Früchte und die Palmherzen als Nahrungsmittel genutzt. Hier heißt die Palme açaizeiro, die Frucht Açaí.
EN – The Açaí palm, from Tupi-Guarani asaí; Euterpe olerace) is a species of palm tree in the genus Euterpe cultivated for its fruit and hearts of palm.
Utilisation médicale – Doctissimo
Antivieillissement antioxydant – Antiviral majeur (virus) – Cancers tumeurs (en prévention) – Cataracte (prévient la) – Cellulite culotte de cheval – Cheveux en bonne santé (usage interne et externe) – Cholestérol (diminue le mauvais) – Cicatrisante (guérison des plaies) – Circulation sanguine fludifier le sang (artères/veines) – Cœur (équilibre les fonctions cardiaques) – Constipation (laxatif) – Coupe faim naturel – Cystite urétrite – Désintoxicante – Diabète (équilibre) – Diabète Glycémie (excès de sucre et glucose dans le sang) – Diarhrée – Digestif (favorise la disgestion) – Eczéma – Energie (donne de l’) – Fatigue globale affaiblissement asthénie – Fatigue visuelle (ordinateur tv écrans…) protection des yeux – Fermentations putréfactions – Glaucome (prévient le) – Hypertension artérielle (diminue) – Immunité (tendance aux infections) – Infections urinaires, cystite, urétrite – Léthargie, perte d’envie d’avancer – Libido, manque d’envie sexuelle, frigidité – Maladies auto-immunes – Modérer l’appétit – Palpitation cardiaque (Tachycardie) – Peau sèche peau déshydratée – Peau sèche peau déshydratée – Perte de poids (favorise) – Plaies écorchures coupures – Problèmes cardiaques hypertension artérielle – Problèmes de peaux allergies – Psoriasis – Réflexes (augmentation des) – Régime Obésité (maigrir perdre du poids) – Scorbut – Sommeil (favorise) – Système immunitaire (stimulant) – Ventre plat (obtenir) – Yeux (protection).